Gault Millau

Culinary Innovators

La musique au restaurant: nouvelles tendances et intérêt.

Parmi les sujets de discussions sans fin, il y a assurément la musique au restaurant. Tout comme la musique, le secteur de la restauration évolue et le client s’attend à ce que l’on réponde à ces évolutions. Et même si le contenu de l’assiette reste le plus important, le concept-clé d’une sortie au restaurant est de plus en plus ‘l’expérience’ que l’on y vit. Et la musique y contribue…
Différentes enquêtes ont déjà été publiées sur le thème. Ainsi, la musique lente inciterait davantage à la consommation et même nos modèles gustatifs pourraient en être modifiés. Il convient bien entendu d’étudier ces enquêtes dans leur contexte culturel et l’esprit du moment. Cependant, nul ne niera que le rôle de la musique ne cesse de prendre de l’importance.
En la matière, nous pouvons grossièrement classer les tendances en deux catégories: d’une part, les tendances en matière de musique même, et d’autre part, les tendances en matière d’utilisation de la musique au restaurant.

  • Les tendances en matière de musique sont fonction des choix du restaurateur. C’est ainsi que de nouveaux genres style ‘lounge' et ‘deephouse’ sont apparus depuis quelques années sur le devant de la scène et que l’on entend ce style musical de plus en plus chez les restaurateurs (surtout les jeunes). Populaire depuis des années, le jazz reste le choix idéal pour bon nombre de restaurateurs qui veulent conférer à leur établissement une ambiance décontractée et accessible.
  • Les tendances en matière d’utilisation de musique dans les restaurants dépendent aujourd'hui du concept choisi. De plus en plus de restaurants choisissent en effet d’accorder un rôle plus important à la musique dans leur restaurant-concept. The Jane, à Anvers, en est un bon exemple. En effet, un DJ y assure régulièrement l’ambiance musicale. A cela s’ajoute que la musique évolue au gré du repas, de lounge tranquille à de la house plus rythmée. Un choix qui cadre tout à fait avec le concept, mais n’est certainement pas transposable partout. Au restaurant La Buvette à Bruxelles, pas de DJ mais un tourne-disque qui diffuse principalement des morceaux de rock & roll – ici aussi parfaitement adaptés à l’ambiance du restaurant. On constate donc que les restaurants plus ‘conceptuels’ accordent souvent un rôle plus important à la musique – ce qui va souvent de pair avec un volume plus élevé. Si le concept et la musique peuvent ainsi venir se soutenir, l'expérience au restaurant n’en est que plus grande. 

Conseils pour le choix de la musique

Mais il va de soi que tous les restaurateurs ne sont pas amateurs de musique ou connaisseurs. C’est la raison pour laquelle nous avons rassemblé ici quelques conseils pour vos choix musicaux dans votre établissement:
·         Commencez toujours par déterminer le concept de votre restaurant et par réfléchir à l’ambiance que vous voulez créer. Une fois ces points définis, il est plus aisé de choisir la musique la plus adaptée. Le volume sonore en dépend également. Si vous optez pour un restaurant formel et calme, il vaut mieux ne pas pousser le volume trop fort. Dans des cadres plus détendus et informels, le problème se pose moins. Adaptez le volume sonore en fonction de l’agitation qui règne dans le restaurant.
·         Veillez à tenir compte de votre clientèle. Un public plus âgé, plutôt traditionnel, est souvent moins attiré par les styles plus modernes et apprécie souvent une musique plus calme.
·         Veillez à avoir une cohérence entre le contenu de l’assiette et l’ambiance du restaurant. Une cuisine moderne et osée se prête mieux à des styles musicaux plus modernes, à l’inverse d’une cuisine plus classique.
·         Veillez à proposer une musique variée. Il n’est pas agréable d’entendre deux fois les mêmes morceaux lorsque l’on est au restaurant. Différents sites web proposent des playlists selon les styles musicaux. Une fois le(s) style(s) musical/aux définis, ces playlists constituent une bonne alternative pour apprendre à connaître une nouvelle musique. Des services de musique spécifiques existent également pour l’horeca qui proposent des playlists. Vous trouverez plus d'information à ce sujet auprès de la Sabam. 

La radio par internet peut également constituer une alternative.  La formule est gratuite mais malheureusement, la musique est régulièrement interrompue par des pages publicitaires. Publicité et messages radiophoniques divers sont absolument à proscrire dans un restaurant.
Différents restaurants font aujourd’hui appel à des DJ professionnels ou à des experts qui leur compilent une playlist ou leur gravent même des CD. En la matière aussi, une règle: commencez par bien définir votre concept et l’ambiance du restaurant afin de définir un style musical qui convienne.
Vous aimeriez aller plus loin encore en matière de musique? Voici quelques exemples de restaurants qui abordent la musique de façon innovante :
-          Chez DiverXO (Madrid, Espagne) et Pure C (Cadzand, Pays-Bas), un DJ connu est chargé de mixer la musique. Ses compilations sont également vendues afin que les hôtes puissent profiter chez eux de la musique (et de l’ambiance) du restaurant.
-          Sublimotion (Ibiza, Espagne): ce restaurant-concept situé à Ibiza place les 5 sens au centre de l’expérience. Les saveurs y sont associées aux sons, aux effets visuels, aux odeurs… pour offrir une expérience multidimensionnelle. www.sublimotionibiza.com
-          Ultraviolet (Shanghai): ici aussi, la technologie de pointe multisensorielle est utilisée pour servir le menu (20 services). Lumière, sons, musique, odeurs et projections sont associés pour créer une expérience unique. http://uvbypp.cc/

Related articles

Partners